Wakeboard

Le wakeboard est sans conteste le sport nautique le plus populaire du moment. Dérivé du snowboard, il s’agit d’une planche tractée par un câble et sur laquelle on se tient debout, en position latérale, les pieds fixés à la planche par des chausses.

Le wakeboard, la glisse à l’état pur

Bien plus récent que le ski nautique, le wakeboard est apparu dans les années 80 en même temps que le surf et le skateboard faisaient fureur parmi la jeunesse qui découvrait les plaisirs de la glisse acrobatique.
Comme sur un snowboard ou un skate, le rider se tient de côté et utilise le poids de son corps et son équilibre pour évoluer sur l’eau et exécuter des figures. Au départ pratiqué derrière un bateau, en utilisant le sillage pour réaliser les figures (d’où son nom : « wake » signifie « sillage »), le wakeboard a connu son explosion avec la création des wakeparks spécialement conçus pour sa pratique. Grâce aux téléskis nautiques, la traction du câble est régulière (jusqu’à 30 km/h, modulable sur certains téléskis) et sa hauteur permet au wakeboarder de s’envoler encore plus au-dessus de l’eau, avec des sensations franchement impressionnantes. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le wakeboard n’est pas un sport réservé aux têtes brûlées : quelques cours vous suffiront pour vous sentir à l’aise sur l’eau, tracer de beaux virages bien maîtrisés et réussir vos premières figures.

WAM PARK 88 - Vosges - Thaon - 2018-54

Le wakeboard ou l’art de voler sur l’eau

Soyons clair, la finalité du wakeboard n’est pas de tracer de grandes courbes harmonieuses sur l’eau : le ski nautique est là pour ça. Le wakeboard est plus ambitieux, il trouve sa pleine mesure dans les figures acrobatiques réalisées directement sur l’eau (les blocages) mais surtout sur des modules prévus à cet effet. Leur nombre et leur variété sont infinis, et chaque parc fabrique des variantes maison plus créatives les unes que les autres. Kickers, sliders, tremplins, autant d’obstacles à franchir de la façon la plus stylée possible à travers des figures non moins créatives, comme les ollies, 360 et air tricks en tout genres qui font battre le cœur et challengent votre technique à tous les niveaux.

WAM PARK 88 - Vosges - Thaon - 2018-63

Qu’est ce que le wakeboard ?

Le wakeboard (de l’anglais « wake », sillage, et « board », planche) est un sport nautique qui surgit au début des années 1980. C’est une planche sur laquelle les pieds sont fixés (à l’instar du snowboard) pour pouvoir glisser sur l’eau. La glisse est possible grâce à une corde que l’on tient (palonnier) qui est elle-même accrochée à un câble qui avance. La vitesse de ce câble est généralement de 30 km/h

pages-wake-fille-pro-2

Le wakeboard actuellement

Le wakeboard a beaucoup évolué, notamment depuis ces 10 dernières années et ce, à plusieurs niveaux :

-Le wakeboard en tant que discipline : à la base le wakeboard se pratiquait surtout derrière un bateau, les riders se servant de la vague pour réaliser des figures. Puis les wakeboarders se sont de plus en plus appropriés les téléskis nautiques, à tel point qu’aujourd’hui le wakeboard se pratique bien plus en câble qu’en bateau. Les wakeparks ont su évoluer avec cette nouvelle clientèle. La hauteur des pylônes a augmenté (pour favoriser les sauts), les distances entre les pylônes sont devenues plus homogènes (pour une tension de câble équilibrée), et les modules ont fait leur apparition (pour pouvoir varier les figures, s’apparentant ainsi à un snowpark de station de sport d’hiver)

-le wakeboard au niveau matériel : le wakeboard a, depuis ses débuts, énormément évolué au niveau des planches : les premières planches, asymétriques sont devenues symétriques (« twin tips »). Les matériaux se sont aussi améliorés : avec des innovations ayant permis de remplacer la résine des planches et ainsi, de donner de nouvelles caractéristiques aux boards : plus fines, plus flexibles, plus résistantes. Le revêtement des semelles a également été revu pour s’adapter aux nombreux passages sur les modules (matière, suppression des ailerons moulés…). Les chausses (fixations) ont également beaucoup évolué. De simples footstraps dans les années 80, nous sommes passés à une génération de chausses reprenant de plus en plus de caractéristiques venues du snowboard, notamment avec un système de fixation sur la planche analogue : une chausse plus haute, et une structuration de celle-ci avec de nouveaux matériaux plus rigides que le caoutchouc, ainsi que par d’autres aspects, notamment esthétiques. Cette évolution améliore non seulement le confort mais surtout la précision et les performances des wakeboarders
– le wakeboard au niveau fédéral : depuis quelques années, la fédération française de ski nautique (ffsn) a modifié son nom pour s’appeler fédération française de ski nautique et de wakeboard (ffsnw). Cela donne plus d’importance au wakeboard avec la possibilité de création de clubs associatifs ainsi que la possibilité de championnats nationaux reconnus. Depuis peu, une commission téléski nautique a également été créée afin de structurer et d’harmoniser tous les wakepark en France. Il est également question, au niveau international, de faire du wakeboard en câble (wakecable) une discipline olympique à l’horizon 2020.

pages-WAM-Wake-Park

Le wakeboard est un mélange de ski nautique, de snowboard et de surf. Très apprécié par les jeunes, le wakeboard convient également à tous. En effet, le wake park est équipé de planche de wakeboard de différentes tailles (de 130 à 144 cm). Ainsi, vous trouverez à coup sûr, le matériel adapté à votre morphologie. Les moniteurs du wake park sont de toute façon toujours là pour vous conseiller et vous orienter vers l’équipement idéal.

Avec les pieds maintenus au wakeboard par des chausses et une belle portance, vous aurez une stabilité optimale de votre corps. Pour garder votre équilibre et pouvoir ainsi glisser à merveille sur l’eau, il suffit de bien avoir en main le palonnier accroché au téléski nautique et de ne pas le lâcher, évidemment !

Grâce à une vitesse généreuse pouvant aller jusqu’à 30 km/h, les plus aguerris pourront non seulement obtenir des sensations proches du snowboard de montagne mais également tenter des figures (backroll, 360, 720…) voire des enchaînements de mouvements. Les plus expérimentés pourront même effectuer des passage sur les modules à disposition (tremplins ou rampes).

Tracté par un câble, le wakeboarder dispose au wake park d’un parcours de plus de 900 m. sur le téléski nautique 5 pylônes. De plus, vous pourrez évoluer à plusieurs en parallèle puisque notre téléski nautique peut accueillir jusqu’à 12 personnes simultanément.

Et pour tous ceux qui souhaitent progresser en wakeboard, des cours individuels sont dispensés par les équipes du Wam park. De quoi devenir rapidement un pro du wakeboard !

pages-wake-fille-pro-module